Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Reine de Montparnasse (15ème épisode)

Publié le par Mememad


Bonjour à tous,
Je vous prie de bien vouloir pardonner ce silence qui, bien involontairement,
a provoquer quelques inquiétudes...

Certes, vos derniers messages m'ont réellement touchée,
mais ils m'ont également aidé à retrouver le chemin du retour !

Je ne tiens pas vraiment à vous préciser les raisons de ce silence.
D'une manière métaphorique,  je dirais que j'ai eu une crise de foi
(non, ce n'est pas une faute) ... aux bienfaits du blog, ... et autres.
A présent, après une période de jeun, d'abstinence de mots et surtout d'humour, bref après une retraite silencieuse.... Me revoilà !
Et comme je l'écrivais récemment :
 "Hier c'était hier, aujourd'hui... c'est com' ça !!!"


*

A suivre : Le 15ème épisode de Kiki... (Normal, c'est reparti mon ....)
 



REINE DE MONTPARNASSE


En mai 1929, Broca est éperdument amoureux de Kiki. Son nom remplit les colonnes de Paris-Montparnasse, qui recense chacun de ses faits et gestes.
(Paris-Montparnasse est un journal mensuel crée en Février 1929 par Henri BROCA.
Je vous en parlerai dans les 2 prochains billets).

Affiche annonçant le gala de bienfaisance organisé par Paris-Montparnasse le 30 mai 1929

Il se peut que, déjà, Kiki ait quitté Man Ray pour vivre avec Broca, mais on ne peut savoir précisément à quelle date ce changement est intervenu.

Elle est l'une des vedettes au programme du gala de bienfaisance qui se tient à Bobino, rue de la Gaîté, où les artistes de Montparnasse font chacun un numéro.
Ce sera, assure Broca, l'événement de « la saison de Montpamasse ».
Pascin dessine la couverture du programme, "tiré à un nombre limité d'exemplaires numérotés", dont la vente alimentera une caisse de secours.
 " Parmi "ceux de la salle ", commente Broca, il y avait leurs camarades de terrasses, ou d'ateliers [...] qui attendaient avec impatience un bon copain promu vedette pour la circonstance.

Marie Vassileff exécuta des danses russes....

L'orchestre de jazz, composé de musiciens de la jungle, du Grand Ecart, de l'Embassy et du Lido, attaque vers trois heures et demie. Granowski, le maître de cérémonie, apparaît en cow-boy et, malgré de longs monologues, il est accueilli par une ovation à chaque fois qu'il revient. Caridad exécute une danse et est acclamée par ses amis.

Thérèse Treize s'est donné du mal pour faire répéter les Montpamasse Girls qui, d'après Zurkinden," dansent le cancan comme des folles, chacune à son rythme ".

Thérèse Treize et les Montparnasse Girls. De gauche à droite :
Treize, Clara, un modèle de Pascin, Ingo, Kiki, Zinah et Siria, une danseuse amie de Treize.
Lorsqu'elles attaquaient à contretemps, Treize les faisait arrêter....

"Ces girls ont surtout montré combien elles étaient dans la tradition de Bullier et de la Grande Chaumière et de Robinson, déclarera un journaliste connu.
On ne parodie pas avec plus d'esprit, et comme dans une idéale parade de cirque forain, le jeu mécanique et discipliné des girls de l'Angleterre et de l'Amérique. "

Roland Toutain, " le célèbre acrobate, vainqueur du meeting aérien de Vincennes ", saute du balcon, exécute quelques exercices et termine par une imitation de Maurice Chevalier.

L'acrobate Roland Toutain...

Foujita apparaît en clown avec un parapluie « dépenaillé » et une bougie, un jeune danseur japonais évolue parmi les décors de Koyanagi et Alice Karine, propriétaire d'une boutique du quartier, offre un défilé de mannequins.

Foujita en clown et Granowski, le présentateur, en cow-boy...

Chiffon, « une fantaisiste qui zozotte et zézaie avec tant d'esprit et de gaieté », interprète ses chansons de rue.
Kiki et son amie Chiffon...

Dans un corsage échancré dont les bretelles ne cessent de glisser, Kiki chante le répertoire qui l'a rendue célèbre. Le commentaire de Paris-Montparnasse fait écho à l'enthousiasme du public : « Je n'ai jamais entendu chanter de chansons légèrement obscènes avec plus de légèreté jolie et claire.
Où tant de chanteuses auraient fait mille mines et manières d'appuyer en n'appuyant pas, Kiki fredonne avec tranquillité, donne la note humaine réalistes.»


Pour ce qui est de l'élection de la « reine de Montpamasse », les résultats étaient joués d'avance. Une centaine de personnes accompagneront triomphalement Kiki pour dîner à la Coupole.
Kiki vient d'être élue "Reine de Montparnasse" par le public du gala de bienfaisance.
Cette Photographie, tirée en carte postale, fut vendue par milliers.

Un écho parut dans le numéro de juin de Paris-Montparnasse :
“André Baumann [le fleuriste voisin de la Coupole] est désespéré. Depuis la triomphale élection de la Reine de Montparnasse, les admirateurs de Kiki sont si nombreux que son magasin n’a plus de roses rouges dès neuf heures du soir”
(“Bulletin Officiel”, Paris-Montparnasse n° 6).


Kay Boyle et McAlmon évoquèrent également cette soirée dans "Being Genius Together" :
 “L'énorme fête donnée par Hiler près du Lion de Belfort [... ].
Ce soir-là, Kiki, assise sur le piano à queue qu'on avait placé sous les branches vertes des arbres, chanta et dit d'une voix rauque ses fameuses chansons de corps de Garde, tandis que Hiler jouait [...].

Kiki chanta sa chanson fétiche, Les Filles de Camaret...

... McAImon, ce soir-là, se prenait pour Nijinski, exécutant d'incroyables bonds par-dessus des lanternes japonaises allumées [...]. Link Gillespie. Buffy, Greame (les deux canadiens) et moi fîmes des rondes folles sans arrêt, tandis que Desnos glissait et tapait du pied dans un tango apache, se lançant à corps perdu à l’autre bout du square, sous les branches feuillues illuminées, avec une partenaire imaginaire et la ramenant tout aussi furieusement”

A suivre...

Les mots en rouges feront l'objet de liens ou d'articles ultérieurs...)
Les textes sont entèrement inspirés de Billy Klüver & Julie Martin & Kiki de Montparnasse.

Commenter cet article

sylvie 13/03/2008 19:50

merci pour cette rubrique consacrée à Kiki, que j'ai parcourue de part en part. Je viens de lire la BD de Catel, qui est un biographie de votre personnage perééré semble-t-il, je fais le tour des blogs qui en parlent et je tombe sur le votre, qui m'a appris beaucoup de choses, et de façon tout à fait plaisante!

didier agostini 25/09/2006 14:59

Je chercher à entrer en contact avec l'auteur de ce blog sur Kiki.
Comment faire ?

Grenouille de Bénitier 21/09/2006 16:09

C'est Chiffon qui est presque naine ou c'est Kiki qui est très grande ? La différence de gabarit est impressionnante !

Mememad 21/09/2006 16:57

Kiki était relativement grande et Chiffon, sans être naine, était assez petite (je dirais comme Piaf peut-être).

missmio 19/09/2006 15:29

Fameux spectacle qui s'est donné !!! Belle affiche !! Ce que j'aime c'est l'ambiance qui se dégage de sa vie !!! Merci  Mememad !! Bises et à bientôt !

Mememad 19/09/2006 16:32

Certes une ambiance de fête folle d'entre deux guerres. Comme ils avaient raison d'en profiter !!!... De rien Missmio, bises.

christel/seuleaumonde 19/09/2006 10:47

Merci de ta visite , et bonne journée ! christel