Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ses Amants (5ém èp.)

Publié le par Mememad


“J'ai fait connaissance d'un Américain qui fait de jolies photos. Je vais poser pour lui.
Il a un accent qui me plaît et un petit air mystérieux.
Il me dit: "Kiki ! ne me regarde pas comme ça ! Vous me trouble... !" [...]
"Maintenant, poursuit-elle, il est mon amant."
 Ainsi Mendjizky, avec lequel elle avait vécu quatre ans, partit seul vivre dans le Midi
à la fin de l'année 1921.
"Kiki était très triste, affirma Treize, de quitter Mendjizky pour ManRay...."

Man Ray peu avant son départ de N.Y. et tel qu'il devait être
lorqu'il rencontra Kiki au début de décembre 1921

Man Ray
apporte, de son côté, quelques détails :
“Un jour, je bavardais dans un café avec Marie Vassilieff [...].
De l'autre côté de la salle, deux jeunes femmes étaient assises [...].
La plus jolie des deux fit un signe à Marie, qui me dit que c'était Kiki,
un modèle très demandé [...].
Marie invita Kiki et son amie à notre table.”
 Ils vont au cinéma, mais Man Ray ne s'intéresse guère au film :
"Je cherchais la main de Kiki dans le noir."

Kiki donna à Man Ray ce cliché pris dans la chambre de celui-ci à l'hôtel des Ecoles début 1922
Kiki a découpé la photo. Au dos, cette dédicace.

Man Ray demande à Kiki de poser pour lui
 Elle hésite : elle a peur que les photos ne montrent "sa tare physique".

La première séance de pose révéla la “tare” dont Kiki souffrait
: l'absence de poils pubiens. Elle avait tout essayé, dit-elle à Man Ray avec le plus grrand sérieux,
pommades, massages, mais rien n'y faisait.
"Tant mieux, répliqua-t-il, pragmatique, vous passerez la censure."

Comme il s'obstine, elle cède : “Kiki se déshabilla derrière un paravent dans le coin [...].
Je lui demandai de prendre quelques poses, m'occupant surtout de sa tête.

Un des photographies de Kiki que Man Ray réussit à prendre lors de la 1ère séance.

Je dus bientôt renoncer [...]. D'autres idées se bousculaient dans ma tête.
Je lui dis de se rehabiller et nous allâmes au café [...].
Le lendemain], je montrai les épreuves à Kiki dès son arrivée.
Elle fut dûment impressionnée [...].
Tandis qu'elle se déshabillait, je m'assis au bord du lit avec l'appareil devant moi.
Lorsqu'elle sortit de derrière le paravent, je la fis venir à côté de moi sur le lit.
Je la pris dans mes bras, elle fit de même.
Nos lèvres se rencontrèrent et nous nous étendîmes.
Nous ne prîmes aucune photo cet après-midi-là."

Kiki par Man Ray, dans la chambre de la rue La Condamine, peu après le début de leur liaison.

En décembre 1921, Kiki s'installe chez Man Ray.
“Il photographie des gens dans la chambre d'hôtel où nous habitons et, la nuit,
je reste allongée sur le lit pendant qu'il travaille dans le noir.
Je vois son visage au-dessus de la petite lumière rouge et
il a l'air d'être le diable en personne.
Je suis tellement sur des charbons ardents que j'ai du mal à attendre qu'il ait fini."

Trois mois plus tard, Kiki se rend à Châtillon.
Du café du Commerce, elle écrit à Man Ray (en 1922) :
"J'ai le coeur gros en pensant que ce soir tu seras seul dans ton lit,
parce que j'aimerais que tu fasses dodo en te serrant dans mes bras.
Je t'aime trop, pour t'aimer moins il faudrait que je sois plus avec toi, et ce serait bien parce que tu n'es pas fait pour être aimé, tu es trop calme.
Je dois mendier parfois une caresse, un petit peu d'amour [...]
 Enfin il faut que je te prenne comme tu es, car tu es quand même mon amant que j'adore, celui qui me fera mourir de plaisir et de douleur et d'amour [...].
Je mords ta bouche jusqu'au sang et je me grise de ton regard indifférent et bien méchant [...] à lundi, mon grand chéri, ta Kikit'adoreMan
"

Egalement de Châtillon, Kiki écrivit à Tzara.

Au bas de la lettre, elle ajouta ce dessin d'elle et de Man Ray avec cette dédicace :
"Nos deux nez font des étincelles car nous sommes bien née les deux".

A suivre...
Les mots en rouges feront l'objet de liens ou d'articles ultérieurs...)
Les textes sont largement inspirés de Billy Klüver & Julie Martin & Kiki de Montparnasse.

Commenter cet article

vero 11/07/2006 02:32

c'est avec plaisir que je découvre la suite de la vie de KIKI

Mememad 11/07/2006 10:37

Quel personnage n'est-ce pas !J'étais sûre que tu aurais un faible pour elle...A bientôt,

LiLipuce 10/07/2006 14:27

Mais il m'a mangée mon com. ...J'disais ...Quelle est belle ... J'adore les portraits ... et ces mots d'amour sont jolis jolis !!!Encore ! :-)

Mememad 10/07/2006 17:50

"Encore ?"  Là j'ai compris, ça va venir....

LiLipuce 10/07/2006 14:23

Quelle est jolie ! Ses portaits sot très beaux !Et tous ces mots d'amour ... "Nos deux nez font des étincelles car nous sommes bien née les deux"."Nos deux nez font des(mon code de com; 9tp (travaux pratiques ? Hihihi A la Kiki et RayMan? :-p) étincelles car nous sommes bien née les deux".

Mememad 10/07/2006 17:49

Beauté fatale !...????? J'avoue ne pas très bien comprendre la suite de ton commentaire... ?Elle n'est pas fufute la Mememad !A bientôt,

véronique 10/07/2006 10:12

Man Ray , le visage tourmenté, alors que ses photos sont d'une telle douceur ...
( pas sûre de partir aujourd'hui... alors j'en profite.. je me dépayse ailleurs ...

Mememad 10/07/2006 11:41

Ben alors ? Jespère que ce contre temps n'est pas trop désagréable.Oui, tu as raison à propos de cette photo de Man Ray. Mais, il n'était pas encore arrivé en France.... Et encore moins rencontré "La" Kiki...D'après ce qu'elle disait, il ne semblait pas vraiment "expansif".... Pour elle...Car, le moins que l'on puisse dire, il fallait avoir la grande forme pour la suivre dans ses virées nocturnes !Véronique merci pour ce passage inattendu et à bientôt,

joyce 10/07/2006 07:44

On sait que c'est bon, quand on oublie que les montres ont des aiguilles...
Et là... c'est excellent !
Quel bonheur Mememad.... Merci
PS : Grrrrrrrrrrrr ce que je dois recopier pour être "admissible"... 2PC ! Alors qu'un seul me suffirait...

Mememad 10/07/2006 11:33

Oh ! J'suis contente ! .... Oh ! ............ Oh oui ! J'suis contente ! ............................... Contente, contente et contente !!! ....................D'abord parce que j'ai pu réparer le pare choc de ma voiture qu'un inconnu m'avait délicatement arraché, et surtout parce que tu continues à porter un intéret à Kiki.Je suis comme toi à propos du temps...Mon grand plaisir, est d'aller à la Coupole, et là, je t'assure qu'ils sont tous là !...(et puis leur irish coffe est délicieux !... mais un peu cher !)A chacun ses plaisirs....A peluche...