Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Faut pas s'moquer, ça pourrait t'arriver !"

Publié le par mememad


Vous souvenez-
vous des sujets précédents qui avaient
Une " teinte de fond" apparemment similaire
Le rouge
D'abord les pompiers
Puis les transfusions sanguines

Quand j'étais enfant, les "grands" disaient souvent:
"Il ne faut pas se moquer de ... çà pourrait t'arriver !"
Etant adulte, j'ai souvent pu vérifier que nos anciens n'avaient pas entièrement tort.
Nous pourrions nous la faire également dans le style :
"Jamais deux sans trois"...
Avant d'entrer dans le vif du sujet, je vais être obliger de vous dévoiler
une partie de la santé de mon corps...
Depuis plus de deux semaines je me traînais un peu avec une fièvre constante.
38° le matin, 38.5° le soir
(Arrête tu les enquiquines avec ces détails !)
J'accusais des maux de dents comme responsables de cette fièvre.
Depuis 3 semaines, j'en diminuais la douleur avec du Dextropropoxyphène
(Elle continue !...)
Vendredi dernier, j'avais bien obtenu un rendez-vous en urgence pour le ...
6 juin !!!
Et oui, plombier était un métier sans chômage, mais nous pouvons également
recommander cette branche à nos étudiants  perplexes.
(J'espère qu'elle ne va pas aborder son sujet sur les pauvres jeunes d'aujourd'hui... blablabla...)
 
Leur avenir  serait assuré, et
(Ca y est, je vous l'avais dit, ell...
TU CROIS QUE JE NE T'ENTENDS PAS !
ALORS MAINTENANT TU ARRÊTES !!!
C'est vrai quoi, c'est mon blog, j'ai bien droit d'y écrire ce que je veux.
Bon, je pourrais vous en faire une plombe à propos des plombiers et des plombages,
Mais là je pousserais le bouchon un peu trop loin...
Passons à Mardi dernier.
Au réveil une forte douleur intercostale au dessus de la poitrine.
Elle m'agressait à chaque respiration, et à chaque quinte.
Ah oui, j'ai omis de vous préciser qu'une ancienne crève s'éternisait certes,
Mais sans plus.
(Mais elle ne va donc pas arrêter !)
Je pris ma température, et là cela se corsait, j'étais déjà à 38.8° à 5.00 Hr du matin !
Je me dis que je devais être énergique et amener mon corps chez le gara Docteur
Afin de lui faire subir une révision.
(La dernière remontait à 2 ans)
Les consultations commençaient à 14.00 hr.
Ce fameux mardi était décidément voué au corps médical puisque j'avais un
Rendez-vous au "Pressant"
(traduction : Mammographie + échographie)
(Les femmes comprendront)
Vous êtes toujours là ?... bon, personne ne répond mais je continue quand même.
(Ca y est elle nous la joue parano !)
L'après midi mon toubib me dit que ma "crève" était la raison de la fièvre
Une petite infection aux poumons... Remède :
10 jours d'antibiotique, et si la douleur persiste hop ! Retour chez le radiologue.
Il m'a conseillé de choisir un autre dentiste pour avoir un R.V. plus précoce.
Après m'avoir précisé que de toutes évidences, un dentiste n'aurait rien fait avant
de me mettre aux antibiotiques pendant au moins 5 jours (!)
Donc 6 juin + 5 jours = 11 juin !!!
Pour une urgence, chapeau !
(Et blablabla et blablabla...)
Ca suffit !!! Disparais !
Du coup je ne sais plus où j'en étais !
Ah oui, j'en arrive à l'objet même de cette page :
Je devais également faire "réviser" mon sang...
Ca y est, vous avez fait le joint ?...
Le mercredi (avant-hier) à jeun (!!!) ouverture du labo à 7.30 Hr.
Voyons donc à présent un labo privé, et nous pourrons faire la comparaison.


Il est évident qu'il n'y a aucune comparaison.
Il était exactement 7.35 Hr, la porte déjà ouverte, je croisai un "sortant".
Quand je suis entrée, surprise : 4 personnes patientaient.
Elles avaient déjà remis leur ordonnance au secrétariat.
J'étais la 3ème en attente pour remise de dossier.
Et cela, 5 minutes après l'ouverture !
Mais continuons la visite :


Un peu plus classieux que dans l'armée non ?
Et puis, 2 p'tites portes fermées.
Tiens, le personnel n'est pas arrivé peut-être ?
Tu parles !
La porte s'ouvre, ...


Un "piqueur de sang" appelle le suivant, ...


A peine 1 minute plus tard, idem, c'est du "haut débit" !
Je ne crois pas être restée assise plus de 5 minutes,
C'était mon tour.
J'enlève mon manteau, je m'assieds, il me "garrotte"
il me picote, il me dégarrotte, il me dépicote.
Le tout en une minute chrono !!!
Je me suis sentie frustrée de ne pas avoir eu le temps de stresser,
de souffrir, et de décompresser !!!
Pour terminer cette chronique, je précise que l'après-midi
Je récupérais les radios et les résultats du contrôle de sécurité de mon corps.
Conformément à la loi, je devrais être tranquille pendant deux ans...

Et puis, pourquoi pas un p'tit disque pour vous résumer ce que m'a inspiré
Cet "usine à pompes"
La platine

(Ouf ! )



Commenter cet article

Tina Mercier 25/06/2007 22:08

ouais, ouais, classique mais toujours délirant quand on décide de prendre la file de ceux qui vont "consulter" - in-sultants ces procédés.
J'aurais pu écrire : "sans commentaire"

Mememad 26/07/2007 18:20

En effet, tu aurais pu écrire sans commentaire et j'aurais pu répondre "sans réponse"...Le monde du silence...Bises

vero 29/05/2006 00:39

de retour de week-end fatiguée...  même pô pu souhaiter bonne fête à ma môman  partie trainer avec mon pôpa du coté de toulouse.... à j'te jure..... on les tient plus

Mememad 29/05/2006 08:38

Ben dis donc, sont gonflés... eux !!!Après ils viennent se plaindre qu'on ne les aime pas, qu'on ne prends pas assez soin d'eux, etc ... ! Mais en fait, ils n'ont même pas besoin de toi ! NA !Repose toi bien de ce week end et prends soin de TOI !!!A bientôt,

Jim 28/05/2006 22:39

Fais donc taire cette petite voix qui t'empêche de t'exprimer totalement... quoique, tout bien réfléchi, c'est elle aussi qui pimente carrément ton propos !Sans blague, contrôle moi ce mauvais état de santé !

Mememad 29/05/2006 08:32

Bonjour Jim,Comme ta visite me fait plaisir !Tu sais bien mieux que quiconque que l'on a toujours une petite voix dont la perversité nous persécute !Même après un long parcours, je n'ai toujours pas pu lui fermer son clapet ! Elle nous fait souffrir car en fait on sait très bien qu'elle n'a pas entièrement tord. Mais après tout, la vie n'est-elle pas un long combat ? Et nom d'un chien, que c'est bon lesp'tites victoires sur les grandes gueu... !Quant à ma santé, je te remercie de ton conseil. J'attends la fin des antibiotiques, mais à mi-parcours, la fièvre est certes tombée, mais j'ai toujours une espèce de coup de poignard à la poitrine à chaque respiration. Je n'ai pas encore trouvé la solution pour arrêter de respirer. (Je me demande si il n'existerait pas un patch anti-respiration ??)Bon je vais arrêter mes propos pûrement médicaux pour te souhaiter une journée pleine d'enrichissantes découvertes.Bises et à bientôt,

Joyce 28/05/2006 20:51

Il y a 37 ans maintenant, que j'ai "une mère de coeur". On s'aime et on s'engueule...
Elle a 82 ans, s'habille en 38, se tient droite comme un i, s'agite avec autant de souplesse qu'un asticot, a de l'humour et de la rigolette en pagaille, s'appelle Madame de... mais sait aussi jurer tel charretier.
Il y a trois ans que je suis partie un peu plus loin. Nous ne nous sommes pas revues.
Elle débarque demain avec une amie à elle (et à moi)... 157 ans à elles deux. Ca va être la fiesta aux volets bleus !
Ben si... On peut choisir une mère de coeur, quand on veut.

Mememad 29/05/2006 08:15

Je commence à sentir les effluves de bonheur, de rires, de joies...Comme je t'envie !!!"Mords" dans ce bonheur à pleines dents et ensuite : distillation. Lente !Et plus tard, trempe tes mouillettes dedans...Très très bonne journée.A bientôt,

Joyce 28/05/2006 12:10

Merci Mememad.
J'ai vu mes chérubins hier. Mes parents aussi (ce qui est plus rare). Et si je suis triste (à en chialer, ce qui est encore plus rare chez moi), c'est parce que mon père et ma mère n'ont sans doute pas lu "Pour être des parents acceptables".
Je les vois une fois par an parce qu'ils organisent un rassemblement familial... et vlan ! Prends ça ma fille... Et je le répète, pour me faire sortir le kleenex, y'a que le rubbbbbhe...
C'est peut-être pour ça que je bidouillais le bouchon du réservoir, encore sous le choc !
Bof... ça passera. Tout passe n'est-ce pas ?

Mememad 28/05/2006 18:09

Certes tout passe, mais tout repasse et ça lasse !!!J'allais écrire : Dommage que nous ne pouvons pas choisir sa famille. Je ne le ferai pas (ha !) car c'est d'une banalité affligeante. Je pense que si il y a une tonne de banalités de ce genre c'est le fait que bien trop souvent, dans bien trop de famille cette situation est fréquente !!!Les psy's disent que tant que nous n'avons pas "tué" nos parents, cela se reproduit. Quelle belle solution pour se défiler !Je parle du psy, pas du meutre , idiote !Et puis, quand tu es sous le choc, arrête de bidouiller ton bouchon !Ce n'est pas parce que nous avons célébré plusieur fois notre vingtième anniversaire que nous ne pouvons pas dire :"Regarde droit devant toi, mets un pied devant l'autre" !D'ailleurs, j'ai la preuve que cela marche regarde ici :http://mememad.free.fr/Avance.mpgCe n'est juste qu'une petite "amusette" en attendant l'anisette...Bises, à bientôt,